La 7ème Légion

Bienvenue à la septième légions : pensez à vous connecter ou vous enregistrer.
Forum en construction

Forum Guilde Warcraft Nostalgeek 7ème Légion [RP]

Forum en construction

    [Perdura]Trahison, Disgrace...

    Partagez

    Admin
    Major de caserne
    Major de caserne

    Messages : 106
    Réputation de guilde : 291
    Date d'inscription : 17/04/2017

    [Perdura]Trahison, Disgrace...

    Message par Admin le Sam 6 Mai - 15:09

    Perdura ouvrit les yeux, doucement, pour laisser entrer la lumière. Tout son corps n'était que douleur. La prochaine fois que le Lampadaire se sert d'elle comme ballon, elle l'enverra dans le Néant....
    Ses yeux commencèrent à s'habituer à la lumière, et elle put distinguer une cabane a moitié plongée dans la pénombre. Une personne se tenait à ses côtés, la tête posée sur le lit.
    - Enorahbelle?
    En effet, la jeune paladin se reposait de l'avoir veillé toute la nuit. Elle se releva, à moitié endormie.
    - Perdura, te voilà enfin reveillée, j'en suis soulagée. Comment te sens-tu?
    - J'ai l'impression que tous mes os sont passé au detradigateur mais je suis en vie.
    - On s'est beaucoup inquiété sur ton état...
    - "On"??

    C'est la que Perdura sentit la présence d'autres personnes dans la pièce.
    - Ah, vous êtes là aussi.
    - Bien sûr, Perdura. Nous sommes tous là.

    Sortant de l'ombre, ses amis apparurent. Mondor le druide, Durzoblint l'assassin et même...
    - Bon retour parmi les vivants, perdura.
    - C'est risible venant de toi, Mortifene... Venant d'un mort vivant...
    Le dénommé Mortifene sortit à son tour de l'ombre, révélant aux autres présents sa nature de non-mort.

    - Que s'est-il passé, enorahbelle? Pourquoi vous tous?
    - Je t'ai cherché pour te rendre ce bouquin sur les démons, mais ne te trouvant point, j'ai du demander à des citoyens, l'un d'eux a indiqué une direction. C'est en entendant des bruits de combat que j'ai pu te trouver. TU étais écroulée au sol, parmi d'autres membres de la Légion. J'ai profité de la confusion pour t'emporter. J'ai essayé de te soigner mais tes blessures étaient grave, heureusement Mondor n'était pas loin. On a du appeler les autres Parjures pour parler de toute cette histoire.
    - Et Landry?
    - Qui?
    Bien sur, la paladin ne pouvait connaitre les membres de la Légion. L'assassin prit la parole d'une voix grave.
    - Peux-tu expliquer pourquoi les membres de ton unité t'ont battu à mort?
    Perdura expliqua à ses camarades les evenements, la "trahison" de Landry, le totalitarisme d'angeal, la perfidie d'Aurore... Le fait qu'elle était choquée que les soldats attaquent leur propre confrère pour protéger une vipère. Son envie d'aider Landry. De se libérer des mensonges.

    - Et c'est comme ça que j'ai révélé que j'étais une démoniste.
    - Ta tête est désormais recherchée, souligna la paladin.
    - Et tu vas me livrer?
    Les deux femmes se regardèrent dans les yeux.... et éclatèrent de rire. Même l'impassible Mondor esquissa un sourire. Leur petite soeur ne devait jamais souffrir...

    - Il faut régler cette affaire...
    - Tu penses que la worgen Aurore est responsable de ce chaos? demanda le druide.
    - Je pense oui. Ou la cause.
    - Je vais de ce pas lui régler son compte!
    La paladin se leva, prête à massacrer Aurore.

    - Attends! S'interposa Mondor. Nous devrions enquêter. Je m'occupe de prendre contact avec la druide.
    - Je vais voir ce que je trouve sur cette Aurore. Même si votre capitaine a détruit des documents, il reste forcément des traces, dit Durzoblint.
    - Et moi, je vais te le chopper ton capitaine, ajouta Enorahbelle toute remontée.
    - Mais, je...
    - Toi, petite soeur, tu viens vivre chez moi le temps de trouver une solution, siffla Mortifene.
    - Chez... toi? Dis moi que tu as retapé ta maison?

    Le mort vivant rigola, ou plutot émis un son proche du rire.
    - tu sais bien que non...

      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 0:37