La 7ème Légion

Bienvenue à la septième légions : pensez à vous connecter ou vous enregistrer.
Forum en construction

Forum Guilde Warcraft Nostalgeek 7ème Légion [RP]

Forum en construction

    Le Code de la Legion Volume I (Règlement)

    Partagez

    Admin
    Major de caserne
    Major de caserne

    Messages : 106
    Réputation de guilde : 291
    Date d'inscription : 17/04/2017

    Le Code de la Legion Volume I (Règlement)

    Message par Admin le Mar 18 Avr - 18:37

    Le Code de la Legion Volume I

    I - L’institution

    Art. 1 : La septième Légion est un régiment d’infanterie mobile ; Rattaché à Hurlevent, elle sers l'alliance et ses intérêts dans tout Azeroth.

    Art. 2 : La septième Légion arbore les armes de l'alliance : d’azur au masque de lion d’or.

    Art. 3 : La septième Légion tient caserne au centre de commandement de la Vieille Ville, dans le bourg de Stormwind.


    II - La hiérarchie

    Art. 4 : La septième Légion est régie par une ligne de commandement stricte, elle se compose comme suit ; nul ne peut y déroger.

    Art. 4.1 : Les grades ci-énoncés sont subordonnés les uns aux autres par ordre décroissant : Capitaine, Lieutenant, Sergent, Garde, Recrue.

    Art. 5 : Le Capitaine dirige la Garde ; il assure la bonne tenue du rang & règle les conflits de la manière qui lui semble bonne. À loisir, il nomme & révoque ses officiers.

    Art. 6 : Les Lieutenants assistent & conseillent le Capitaine dans ses fonctions de commandement & d’arbitrage. S’ils ne peuvent pas promouvoir par eux-mêmes un Garde méritant, ils peuvent en revanche rétrograder ou renvoyer les fauteurs de trouble, conformément au titre III du présent code.

    Art. 7 : Les Sergents relaient les ordres de leurs supérieurs auprès de la troupe & veillent à ce qu’ils soient bien exécutés. Ils ne peuvent ni grader les méritants ni rétrograder les récalcitrants ; en revanche, ils peuvent ordonner diverses sanctions disciplinaires, conformément au titre III du présent code.

    Art. 8 : Les Gardes sont des soldats du rang ; ils constituent l’épine dorsale de l’institution.

    Art. 9 : Les Recrues sont des soldats en période d’essai ; non encore considérés comme des Gardes à part entière.


    III - La discipline

    Art. 10 : Celui qui commencera une sédition ou qui se rebellera contre l’autorité royale sera pendu en place publique, sur le parvis de la caserne, Vieille Ville.

    Art. 11 : Celui qui dégainera sur son collègue sans raison légitime se verra immédiatement suspendu & arbitrairement puni par un officier.

    Art. 12 : Celui qui blessera un autre Légionnaire, de quelque manière que ce soit, se verra immédiatement puni par un officier, la sanction pouvant aller jusqu’à la radiation définitive.

    Art. 13 : Celui qui désobéira à un ordre se verra immédiatement radié des effectifs.

    Art. 14 : Celui qui contestera un ordre sans raison légitime se verra arbitrairement puni par un officier.

    Art. 15 : En temps de guerre, celui qui désobéira à un ordre ou qui le contestera devant l’ennemi sera abattu par son officier après trois sommations.

    Art. 16 : Celui qui quittera son poste sans raison légitime ou sans autorisation expresse de son supérieur se verra arbitrairement puni par lui : sanction pouvant aller jusqu’à la dégradation ; ou la radiation des effectifs pour une recrue.

    Art. 17 : Celui qui, sans raison légitime, blessera ou tuera un citoyen de l'aillance, se verra immédiatement mis aux fers & arbitrairement puni par un officier.

    Art. 18 : Celui qui dira blasphème à la Sainte Lumière sera conduit sur le parvis de la cathédrale & fera amende honorable en abjurant son erreur, torse nu, genou à terre & libram au poing.

    Art. 19 : Gardes qui auront un désaccord s’en tiendront à leurs Sergents qui tâcheront de les accorder.

    Art. 20 : Officiers qui auront un désaccord s’en tiendront au Capitaine qui tâchera de les accorder.

    Art. 21 : Ceux qui se querelleront se verront infligés par leurs supérieurs une corvée d’intérêt général.

    Art. 21.1 : Celui qui aura une dette d’argent envers son camarade et refusera de s’en acquitter verra le montant de celle-ci retenu sur son salaire.

    Art. 22 : Celui qui dira injure à son camarade sera arbitrairement puni par un officier & ladite injure retournera à lui-même.


    IV : L’uniforme

    Art. 23 : Conformément au titre I du présent code, article 2 : « La septième Légion arbore les armes de l'alliance : d’azur au masque de lion d’or. » Ces armes sont cousus sur le tabard du soldat et peintes sur son bouclier.

    Art. 24 : En plus du tabard, le soldat se doit de porter autour du cou une insigne à l’effigie du lion de l'alliance, au dos de laquelle seront gravés ses nom, prénom & matricule. Cette insigne lui sera fournie par les services d’intendance.

    Art. 25 : Tabard & insignes sont les représentations de l’autorité; s’il ne porte pas son uniforme, nul garde ne peut agir ou prétendre agir autrement qu’en simple citoyen.

    Art. 26 : Celui qui exercera ou prétendra exercer l’autorité de l'alliance sans porter ni tabard ni insigne sera immédiatement suspendu & arbitrairement puni par un officier, sanction pouvant aller jusqu’à la radiation définitive des effectifs.

    Art. 27 : L’uniforme devra être impeccablement tenu ; armures lustrées, tissus défroissées, lames aiguisées & masses bien lestées – sous peine de punition arbitraire.

    Art. 28 : Celui qui masquera son visage dans l’exercice de ses fonctions sera arbitrairement puni par un officier & sommé de retirer son foulard, sa capuche ou sa cagoule.

    Art. 29 : Celui qui arborera le masque rouge de la confrérie Défias ou un signe distinctif rattaché à quelque organisation criminelle que ce soit se verra immédiatement radié des effectifs.

      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 0:37